A lire : Il n‘est jamais trop tôt pour dire je t’aime

Quand c’est arrivé, c’était un peu comme si le réveil faisait n’importe quoi. Qu’il se mettait à sonner en pleine nuit, au lieu du matin. « C’est trop tôt! C’est trop tôt! » s’est écrié Lucas. Tout le monde avait l’air inquiet. Ça faisait un peu peur… En même temps, c’était chouette: tu allais arriver ! »

Angela Portella, Auteur ; Marie Bretin, Illustrateur

Editeur :  Paris : Larousse

Année de publication :   2018

Partager cet article

Dans la même catégorie