Interview de Vanessa Arcos, maman de Valentine, accueillie à la crèche Une Souris Verte

Avez-vous une anecdote, un souvenir à nous raconter de la crèche Une Souris Verte ?

Je me rappelle très bien d’une sortie pique-nique au parc municipal, situé à quelques pas de la rue Kimmerling. Les encadrants de la crèche, les parents volontaires et les enfants ordinaires et extraordinaires se sont rendus dans ce petit coin de nature pour partager un moment convivial autour d’un repas. Quel que soit le handicap de l’enfant et la complexité du transport, tout le personnel a organisé le déplacement, la logistique et je me rappelle avoir trouvé cela extraordinaire ! Il y avait aussi des sacs avec des jeux, des ballons pour occuper ensuite tout ce petit monde. L’après-midi a été très agréable, chacun discutant avec son voisin ou sa voisine et les enfants jouant entre eux. Un bel exemple de mixité à tout point de vue.

Ce passage à la crèche a-t-il facilité d’autres démarches, décisions dans le parcours de vie de Valentine ?

Nous avons pris confiance dans le collectif et dans les potentialités de Valentine. Cette première expérience de vie qui nous confrontait à la société et qui plongeait Valentine dans le vivre-ensemble a été une telle réussite que nous avons pensé à ce moment-là qu’il ne fallait plus avoir peur. Nous étions donc confiants pour l’inscription de Valentine à l’école et pour le projet d’inclusion scolaire. Valentine avait bien toute sa place parmi les autres, parmi ses pairs, les enfants. Sa place était donc bien à l’école et pas ailleurs. Forts de cette certitude, nous n’avons jamais varié dans notre volonté de l’inscrire à l’école ordinaire afin de la tirer vers le haut. Quant à elle, Valentine s’est toujours sentie heureuse d’évoluer avec les enfants de sa classe d’âge et toujours motivée pour progresser en les imitant.

Le livre « 1 chance sur 666 »

Voici l’histoire de Valentine, accueillie à la crèche Une Souris Verte par le passé et qui a aujourd’hui 11 ans.

A travers le livre ‘1 chance sur 666’, nous découvrons son histoire et celle de sa famille. Vanessa, sa mère, nous emmène dans le tourbillon de ses réflexions, de sa passion pour le verbe et de la philosophie. Après le choc de la naissance de sa fille, nous suivons pas à pas le cheminement de ses pensées : qu’est-ce que le handicap, la norme ou la fragilité ? Le lecteur devient acteur à part entière du récit. Un livre qui invite à s’interroger !

Vanessa Arcos nous plonge dans l’intimité familiale et la quête de nouveaux repères. Au fil des pages, nous suivons les progrès de Valentine dans son quotidien : crèche, école, rééducation.

« Même si notre fille ne présentait aucune particularité, quant à la gestion du quotidien de crèche, nous ne voulions pas une approche standardisée. Nous avions besoin de beaucoup d’humanité. Nous ne voulions pas nier sa différence en l’inscrivant coûte que coûte dans la norme. Ce n’était pas à elle de s’effacer, elle devait s’affirmer. Nous voulions l’inscrire telle qu’elle était dans une réalité qui visait à se mélanger aux autres, tout en s’épanouissant dans sa singularité ».

Le handicap n’est pas une sphère fermée, exclusive aux personnes en situation de handicap, à leur famille et à leurs proches. Le handicap est un élément à part entière de notre société, qui concerne tous les individus. Ainsi il appartient à chacun de le découvrir et d’aller à sa rencontre. ‘1 chance sur 666’ est un livre qui permet ce cheminement.

« Il est temps de tordre le coup à une idée reçue : non, le handicap n’est pas une hypothèque au bonheur. Bien au contraire, il révèle tous les émerveillements, les joies simples et il remet en place les fausses urgences ».

Auteur : Vanessa Acros Editions : Terre en ciel, 158 pages 14,90 €

https://highcoaches.com/coaches/vanessa-arcos/